Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 65 le Mar 7 Juin 2011 - 12:27
Dernières arrivées au catalogue

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Liens Importants

CARTE DES BRASSERIES

--------------------------------------
Davide's crown cap Forum
--------------------------------------
Das Kronkorkenforum
--------------------------------------
Foro Tapon Corona
--------------------------------------
Форум коллекционеров кронен-пробок
--------------------------------------
Crowncap Collectors Society International
--------------------------------------
Crowncaps.info
--------------------------------------
The Bottle Caps Index
--------------------------------------
Catalogue de capsules de bières Belges
-------------------------------
Picture caps / wim Spijker
--------------------------------------
Motiv Datenbank
--------------------------------------
Caps Navigator Community

Les posteurs les plus actifs de la semaine
Ni-Ju-Caps
 
phiphi37
 
achille
 
franck-87
 
zebra 3
 
Valérie
 
patrick 13
 
almenia
 
Dede57
 
Baufayt
 

Statistiques
Nous avons 248 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est almenia

Nos membres ont posté un total de 63849 messages dans 7735 sujets

Mystère autour d'une Walsheim

Aller en bas

Mystère autour d'une Walsheim

Message  Ni-Ju-Caps le Lun 25 Aoû 2014 - 18:13

Question interposée par Siep au meeting et discuté tout au long des soirées arrosées  et même en guise d'apéritif ou d'amuse gueules...

Est-elle française ou pas ?

Siep en était convaincu et nous autres avaient des doutes.
Suite au "passage" dans un bar branché de la commune de Riquewihr, Jean-Pierre se rappelait d'une Walsheim blanche à la pression vu l'avant veille au bar.
La dernière soirée nous sommes à nous trois derniers "Mohicons" retourné au bar pour la déguster (la Walsheim blanche-pas la gentille serveuse) et justement demander qui c'est qui la distribue jusqu'à eux.

Comme elle st gentille, elle nous a bien instruit: bière distribuée par "Les brasseries de l'Ill" (négociants et non vrais brasseurs).

En faite, cher Siep, on trouve plein d'infos sur la ou les Walsheim sur bci et sur eBay.
Bière brassée à Walsheim en Allemagne

Son proprietaire est un certain Hans Kanter qui ...et oui...deviendra "notre" Maître Kanter tant cité et bu.

Maître Kanter: Hans Kanter 1874/1937


Bien qu’il soit éloigné des clichés véhiculés par la publicité, Maître Kanter a bel et bien éxisté. Sans le marketing de la brasserie de Champigneulles,malgré son parcours atypique et son rôle joué dans le monde brassicol,  il serait probablement tombé dans l’oubli comme Joseph Hitter à Metz, Lamberton à Bitche, Salmon à Freistroff et bien d’autres brasseurs qui ont marqué l’histoire régionale et nationale.

Hans Kanter, né à Berlin en décembre 1874, prépare un doctorat en philosophie, étudie la chimie, travaille dans la cimenterie de son beau-père puis rachète les brasserie Schmitt & Guttenberger de Walsheim à Sarrebruck en 1887.



Hans Harry Kanter (source : M. Jean-Henri Muller passionné d’histoire régionale -Guinglange)

Le siège social est implanté à Sarrebruck 16 Zähringerstrasse

Le Conseil de Surveillance est composé par:son frère Harry Kanter, de nationalité américaine domicilié 5 rue Vergotte  à Bruxelles; le colonel Nyssens, 185 rue de la Poissonnière à Paris; Charles Bath de Blieskastel, M. Schmidt ancien brasseur et rentier à Walsheim;M. Sally Isenberg, directeur de banque à Sarrebruck; MM. Karl Bruck et Fritz Pasquay de Sarrebruck.

La direction est confiée à MM. Hans Kanter, 6 Hindenburgstrasse à Sarrebruck; Fritz Guttenberger ancien brasseur et rentier, 38  Feldmannstrasse à Sarrebruck; Karmann directeur technique.



La brasserie est agrandie, elle devient la plus grande brasserie sarroise.Un comptoire international Walsheim est créé à Luxembourg en 1930 et l’année suivante à Etterbreck dans la banlieu de Bruxelles. Des Tavernes Walsheim s’implantent dans la majorité des capitales mondiales.

En 1929, on retrouve Hans Kanter directeur de la brasserie de l’Union Messine, aidé par son frère Harry et de Joseph Karmann son directeur technique. (voir sur le blog : Union Messine 1872/1936)

En 1935, la Sarre est rattachée à l’Allemagne. Hans Kanter est poursuivi pour abus de confiance et banqueroute frauduleuse. Hans Kanter choisit alors pour le défendre  Hans Franck(1900/1946), avocat d’Hitler (il deviendra gouverneur général de Pologne en 1940/41, tristement célèbre pour sa responsabilité dans la mise en place des ghettos et des exterminations en Pologne, condamné à mort et exécuté à Nuremberg le 16/10/1946). Le tribunal le condamne à 3000 marks d’amende et plus de 3 ans d’emprisonnement.  Ses origines juives par sa mère  semblent être à l’origine de ses ennuis et après 9 mois d’emprisonnement il ressort libre mais attendu  à son domicile par des hordes nazies. Il se réfugie en France avec sa fille Joseph Karmann.

Les inquiétants bruits de bottes résonnent, Hans Kanter  quitte la Moselle qui  sera à nouveau sacrifiée. Invité à Bordeaux chez un ami brasseur, aviateur, il fait la rencontre d’un autre brasseur passionné d’aviation, Jean Hanus de la brasserie de Charmes. La marque KB, protégée à Paris par la société de son èpouse sera donc brassée à Charmes. Seule différence les trois mains du logo Wahlsheim seront réduite à deux mains. Tout en brassant à Charmes, Hans Kanter habite par prudence la Suisse ou il décède le 10/11/1937.

La brasserie de Wahlseim sera confiée à un  administrateur du Parti National Socialiste. La brasserie qui périclite est bombardée en 1939 puis en 1945. C’est la brasserie Karlsberg de Hombourg qui obtiendra le droit de brasser et commercialiser la Wahlsheim.

En 1971, la SEB lance la Kanterbräu avec une campagne publicitaire  inégalée depuis,  à la grande joie des collectionneurs, accompagnée d’ affiches, series d’assiettes, de chopes avec et sans couvercles, photophores, casseroles en cuivre, sous-bocks, jeux de cartes et plaques diverses etc. Le nom de Kanter ne tombera plus dans l’oubli.

Réalisation : M. SASSI JACQUES

...d'autres sources le confirme:

Maître Kanter est bien plus qu'une légende, c'est l'un des personnages les plus marquants de l'histoire de la bière, un amoureux des bonnes choses. Hans Kanter est né en 1874 à Berlin. Docteur en chimie, il achète, en 1922, sa première brasserie : la brasserie Walsheim en Sarre. Maître Kanter est un véritable artisan de la bière. En une dizaine d'années, la petite entreprise traditionnelle régionale acquiert une renommée européenne qui s'étend bien au-delà des frontières germaniques.
La bière est reconnue et Maître Kanter s'appuie progressivement sur des sociétés locales de distribution qu'il contrôle et dirige, tels le Comptoir International Walsheim à Luxembourg, créé en 1930, et la " Société Belge des Bières Walsheim " à Etterbeek, en 1931. Il ouvre des tavernes, où la bière est servie en accompagnement d'une cuisine simple et régionale, dans toutes les villes d'Alsace, de Lorraine, de Belgique, à Paris et jusqu'en Afrique du Nord et aux Etats-Unis. Les affaires sont florissantes et Maître Kanter consacre toute son énergie au respect de la tradition brassicole et aux valeurs de partage et de générosité. Soucieux du bien-être du personnel de sa brasserie, il fait construire une cinquantaine de maisons à Walsheim pour loger ses employés.

A la veille de la Seconde guerre mondiale, il se réfugie en France. Parmi les dizaines de brasseries qu'il visite, Maître Kanter choisit celle de Charmes dans les Vosges où il découvre l'eau pure nécessaire à l'élaboration d'une grande bière. En 1936, grâce à une sélection des meilleures céréales et à son expérience, il réussit à produire des bières d'exception, la Kanterbräu blonde stylisée en KB et la " Kantator " brune. Mais Maître Kanter ne verra pas l'ampleur de sa réussite : il meurt le 10 septembre 1937, à l'age de 63 ans. Après la seconde guerre mondiale, le succès de la KB s'amplifie. Son nom entre dans l'histoire quand en 1957 et 1958, la marque obtient le diplôme " Prestige de la France ".
En Mai 1966, la brasserie de Charmes fusionne avec les Grandes Brasseries et Malteries de Champigneulles. Ces sociétés sont ensuite regroupées au sein de la Société Européenne de Brasseries avec une marque leader : Kanterbräu, brassée à Champigneulles depuis 1971. "

On peut donc créer le lien entre Walsheim-Allemagne-maître Kanter qui se refugia en France-crée ses brasseries ou reprend certaines-Karlsberg qui rachète le nom pour ses bière brassées pour la France et probablement pendant un certain temps en France chez Charmes puis Saverne (peut être même actuellement pour certaines marques)...



Je vous dirais cela plus tard, car la brasserie était fermée quand je pensais de l'appeler.

Pour le moment il s'est averé que :
Walsheim était ou est allemande et n'existe plus depuis sa destruction,



mais le nom revit encore sous la houlette de Karlsberg Hombourg-Karlsbrau Saverne



Ah oui: Je l'ai aussi en version joint liège, Siep (différente de la sienne)



bière "toujours" distribuée en France comme bière d'Allemagne


Donc si vous suivez toujours: le lien entre Kanter qui possède la Walsheim puis rachète la brasserie Lorraine Metz crée le vrai lien d'origine entre Walsheim et la France car la distribution et production a du être déplacé en France à brasserie CHARMES cause de guerre.
Sans en avoir la certitude, je crois qu'elle était faite un certain temps après la destruction de la brasserie allemande en France chez brasserie Lorraine ou Amos (qui faisait partie de l'imperium) et à Saverne qui a racheté pas mal de licence avec l'aide de Karlsberg des anciennes marque aujourd'hui produite à Saverne: Amos, Walsheim, Schutzenberger....

Retenez donc aussi que la Sarre et donc la ville de Walsheim faisait partie de France jusqu'à son rattachement par les nazis.

Qu'est ce que ça nous dis tout ça?
Une Allemande peut cacher une Française et vice versa ....
Une personne ou une bière peut avoir deux nationalités ou âmes.
Maître Kanter en est la preuve, Walsheim aussi...et moi.... je me retire pour vous tenir au courant d'autresinvestigations salut

PS: je viens de trouver un article dans un communiqué franco-allemand de la région transfrontalière qui fait mention de:
Walsheim: nom repris par Karlsberg Hombourg Sarre en 1945
---la Sarre était française de 1945 jusqu'au référendum pro-allemand de 1961 donc à l'époque où cette bière a du être produite à Hombourg, Hombourg était en France (l'âge de la capsule collerait avec cette époque)
bière produite aujourd'hui même à Saverne par Karlsbrau Licorne et uniquement (!!!) distribué en France (l'âge de la caps à Siep pourra coller)
Le nom Walsheim (brassée à Hombourg était remplacé par le nom Karlsberg pour la distribution en France (pendant un court instant) et suite aux plaintes de Carlsberg on a crée la société Karlsbrau pour eviter les conflits de noms.
Walsheim dormait alors et a été reveillé depuis peu par la Licorne Karlsbrau proprietaire du nom Walsheim avec Karlsberg ....

compliqué...?
Mais non, l'histoire est tellement facile si on comprends le comportement de l'homme d'aujourd'hui et à travers les siècles.
bounce


avatar
Ni-Ju-Caps
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 10370
Localisation : Côtes du Rhône
Date d'inscription : 08/10/2009

http://crowncaps.monsite-orange.fr/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystère autour d'une Walsheim

Message  achille le Lun 25 Aoû 2014 - 18:35

Je l'avais classé dans Allemagne, j'en avais plusieurs, c'est Siep qui a eu la dernière
avatar
achille
Grand Maitre Décapsuleur
Grand Maitre Décapsuleur

Nombre de messages : 1647
Localisation : france
Date d'inscription : 19/08/2013

https://capsule-de-biere-belge-achille.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystère autour d'une Walsheim

Message  jules le Lun 25 Aoû 2014 - 19:06

en voila une
et classee en allemagne



jules
avatar
jules
Grand Maitre Décapsuleur
Grand Maitre Décapsuleur

Nombre de messages : 6893
Localisation : belgique
Date d'inscription : 22/09/2008

http://capsulesdebieresamoi.webnode.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystère autour d'une Walsheim

Message  Ni-Ju-Caps le Mar 26 Aoû 2014 - 15:18

celle que tu montres sera alors allemande car brassée entre 1945 et 1965 du temps ou la Sarre était française ...mais bon, chacun se fera son classement.

Pour celle du haut je vous balance ici mes 4 vérités, qui après deux coups de fil avec une collègue de chez Saverne et un collègues qui s'occupe de la distribution Saverne (qui est un peu plus ancien, lui)
s'avère comme des pistes valables:

1. La bière Walsheim blanche que l'on trouve dans des bars e t restos français est brassée chez Saverne à l'heure où je vous écrit (donc d'actualité) mais en fût seulement...la Walsheim Weizen (il y a des nuances) est brassée elle en Allemagne chez Karlsberg pour la France aussi.

2.  Aucune capsule n'a été produites à Walsheim Sarre car sa brasserie a été détruite pendant la guerre (1945), peut être à Hombourg sous contrôle français à l'époque 1945 à 1965.

3. La capsule que je vous ai montré avec joint liège date d'après mes sentiments des années 60 voir 70 et la caps que Siep a en sa possession avec joint "moderne" et de la même famille de capsule il y a que le joint et le métal qui change...le style est le même (faudrait comparer les deux approchées pour voir s'il y a des différences ou pas.
Elle aurait été avec une certaine certitude produit à Charmes (pour les plus vieilles et peut être aussi pour celle de Jules) ou à Champigneulles (pour les plus récentes) qui aurait repris la production après le rachat de cette marque (nom) par Kronenbourg (année 70/80). Les bières à façon ou grande distribution ont été toutes produites à Champigneulles étant la filiale où on faisait les bières non Kro bon marché

4.  Aucune bière Walsheim n'est  ou n'a été vendue en Allemagne après 1945 étant une marque uniquement pour la France et certaine monopoles européennes comme Londres et New York.

MA conclusion:
bière française d'origine allemande (notez que pour les personnes c'est le premier point qui compte...!)
bière produite en France depuis 1945 à 2014 (si on prend en compte la Walsheim blanche en fût)
bière distribuée en France exclusivement depuis le départ de Hans ("maître") Kanter en France suite à ses origines juives.

Tu voulait une Walsheim - tu ne la trouvait qu'en France...

Désolé pour certains, mais je crois qu'elle mérite une place dans le catalogue et notamment à Brasserie de Charmes qui comporte déjà les noms des bières Walsheim qui sont tout simplement mal orthographiés: Walsheimer (ou Walsheimart plutôt en nom "jeu de mot") et Wal'Charmes (plutôt que Wahl'Charmes)

Voici l'extrait du catalogue:



...t'es content Siep ???
Moi je le suis !

notez que Walsheimer avec deux "buveurs de bière: c'est France (voir plus haut dans mon premier texte) et avec 3 buveurs c'est plus vieux produit en Allemagne d'avant guerre.

PS:
avatar
Ni-Ju-Caps
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 10370
Localisation : Côtes du Rhône
Date d'inscription : 08/10/2009

http://crowncaps.monsite-orange.fr/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystère autour d'une Walsheim

Message  JPB71 le Mar 26 Aoû 2014 - 21:57

Merci pour toutes ces précisions, Jürgen. Belle recherche.
Mon intuition concernant une production par Saverne était donc juste (vu que l'établissement propose aussi les Licornes blonde et black). Mais je ne soupçonnais pas toute l'histoire derrière... qui rejoint la "grande" histoire.

Petite précision : à l'exception de Sarrelouis et de quelques territoires dépendant du duché de Lorraine, la Sarre n'a été globalement française que de 1801 à 1814/1815 (département français suite à la conquête par Napoléon) (et de 1945 à 1957 en tant que zone d'occupation puis protectorat). Entre 1920 et 1935 elle faisait toujours partie officiellement de l'Allemagne mais était sous mandat de la SDN pour une durée de quinze ans. Ses richesses énergétiques (charbon) furent alors exploitées par la France en vertu des "réparations" des dommages de guerre prévues par le traité de Versailles.
avatar
JPB71
Docteur es capsule
Docteur es capsule

Nombre de messages : 1050
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 13/02/2014

http://jpb.canaco.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystère autour d'une Walsheim

Message  Ni-Ju-Caps le Mer 27 Aoû 2014 - 0:39

Là c'est du précis comme je l'attendais de toi. Merci.
Je laissait sous-entendre que la Sarre Saarland était ''gouverné'' par Paris, mais restait un No Mans land jusqu'au référendum de son peuple libéré.
Mais tes précisions sont bien mieux et digne d'un pro.
J'oublie souvent (ou je veux ignorer) de demander ce que chacun fait comme profession.
Mais heureusement il y a des femmes qui demandent et qui redisent tout.
Encore une fois: Bravo et continue à mettre ta main à la pâte.
Et merci pour le coup de la ''seconde'' guerre mondiale...je n'ai pas perdu une miette...
avatar
Ni-Ju-Caps
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 10370
Localisation : Côtes du Rhône
Date d'inscription : 08/10/2009

http://crowncaps.monsite-orange.fr/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystère autour d'une Walsheim

Message  Ni-Ju-Caps le Jeu 28 Aoû 2014 - 20:23

achille a écrit:Je l'avais classé dans Allemagne, j'en avais plusieurs, c'est Siep qui a eu la dernière

Non, c'est Matt qui l'a pris...
Siep l'avait miraculeusement dans la pochette de sa veste Wink depuis un certain temps...

La mienne par contre vient de ton stock d'échange et  pour moi c'est une ancienne,
d'autant plus française qu'elle porte la signature Bouchon rapid

Siep a - je crois - un autre SF pour sa plus récente.
avatar
Ni-Ju-Caps
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 10370
Localisation : Côtes du Rhône
Date d'inscription : 08/10/2009

http://crowncaps.monsite-orange.fr/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystère autour d'une Walsheim

Message  Ni-Ju-Caps le Lun 22 Jan 2018 - 19:04

Je viens de faire une découverte qui me semble importante pour définir d'où est venue cette capsule.
Sure qu'elle est Tapon France pour sa dernière version (découverte par un autre hollandais sur cc.i et mal classée par lui) donc elle n'est pas si vieille que ça.
Sure que sur son étiquette "Feingold" destinée à la France 'écritures et contenance - date à consommer en français
et


code EMB 35238 ce qui vaut à


La brasserie de Rennes, ou brasserie rennaise, est fondée en 1873 par J. Sanson, M. Chapelle, M. Wurtz et J.-J. Graff dans le quartier du Faubourg Saint-Hélier. Julien Sanson avait déjà créé une brasserie, la brasserie Sanson, en 1850.

En 1878, elle prend le nom de brasserie Graff.

La brasserie est agrandie entre 1927 et 1934.

La brasserie est endommagée par plusieurs bombardements au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Elle est rachetée par la brasserie de la Meuse entre 1950 et 1955.

En 1966, la brasserie de Rennes intègre la Société européenne de brasserie (S.E.B).
La salle d'embouteillage et le château d'eau à l'état de friches.

En 1986, la S.E.B fusionne avec Kronenbourg.

Après avoir été acquise par Kronenbourg, la brasserie de Rennes démarre la production des bières Kanterbräu, Wilfort, Tourtel et Valstar.

En 1992, la brasserie de Rennes employait 120 personnes. En 2002, elle ne comptait plus que 30 salariés.

D'une superficie de moins d'un hectare, Rennes était le plus petit site de production de Brasseries Kronenbourg, représentant environ 2% de la production totale de Kronenbourg. Au début des années 2000, Kronenbourg produisait 10 millions d'hectolitres, la production du site de Rennes peut donc être estimée à environ 200 000 hectolitres. Elle produisait des bières de premier prix et des grands contenants principalement destinés au marché du hard discount.

Le 4 février 2003, Brasseries Kronenbourg annonce la fermeture définitive du site de Rennes à l'automne 2003.


Probable (même certifié car le code EMB est unique) qu'elle a été choisi pour embouteiller cette Walsheim...mais par quel coopération..?
Karlsberg-Saverne-Charmes-Kronenbourg-Champigneulles...aucune certitude Shit

Juste une supposition:
Charmes récupère donc après la guerre en 1946 les droits à la distribution et/ou brassage de la bière Walsheim, nom racheté par Karlsberg (une vieille connaissance de maître Hans Kanter brasseur à Charmes après avoir fuit le village de Walsheim et SA brasserie).
Champigneulles devient propriétaire ou mandataire de la marque "Walsheim" par l'acquisition de la brasserie Charmes, qui ferme en 1971 et entraîne la production vers Champigneulles (de la Kanter ET de la Walsheim).
En 1986 après fusion avec kronenbourg, la production est transférée à Rennes (peut être "entre autre"), plus petite brasserie de l'empire Kronenbourg où sont produite les sous marques distributeur et hard discount.
Dés lors les bières Walsheim se trouvent dans les supermarché de deuxième voire troisième catégorie pour enfin devenir qu'une bière "sans bouteille" et pour bistrots français à la fermeture de Rennes en 2003 et le transfert de la production fûts à Saverne (fille de karlsberg qui reste encore et toujours propriétaire de la marque).

Mais pour quelle raison, Karlsberg a vendu les "droits" à Champigneulles-Kronenbourg (SEB)...sorte de coopération ou vraiment manque de salles de brassage après fermeture de Charmes.
Je pense que c'est ça.
karlsberg donne droit de commercialisation à Charmes - Charmes est racheté par Champigneulles - production va vers Champi, puis à Kronenbourg avec Rennes et d'autres sites de production...
Pour finir avec cette histoire je vais demander des renseignements à l'ancien directeur de Champigneulles (vieille connaissance de devant la brasserie St Nicolas de port).
S'il me répond on va être fixé...!!!
sous bock S.E.B.

avatar
Ni-Ju-Caps
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 10370
Localisation : Côtes du Rhône
Date d'inscription : 08/10/2009

http://crowncaps.monsite-orange.fr/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystère autour d'une Walsheim

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum